DKJDR

Le forum de l'association DunKerque Jeux De Rôle
 
AccueilMembresConnexionS'enregistrerFAQRechercherGroupes

Partagez | 
 

 L'existencialité existencielle de la chose

Aller en bas 
AuteurMessage
cows buster
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 385
Age : 32
Jeux pratiqués : Tortures et châtiments
Date d'inscription : 09/03/2006

Feuille de personnage
Nom: adminator

MessageSujet: L'existencialité existencielle de la chose   Mer 4 Juin à 19:18

Comment faire cuire un œuf en haut du mont Everest sans utiliser ni montre, ni chronomètre, ni aucun autre instrument de précision permettant de mesurer le temps (qui passe).
(passionnante question s'il en est)


Lors d’une ascension du mont Everest, notre ami Joe-La-Terreur-Du-44 se retrouve dans un situation critique : il a faim. Comme il aime bien les œufs, Joe décide de se faire cuire un œuf. Un œuf à la coque.
Comme chacun sait, un œuf à la coque doit cuire exactement 3 minutes (sinon c’est mauvais). Mais notre ami Joe a un problème : il a oublié sa montre. Il a donc deux solutions : redescendre (mais ça fait chier) ou trouver un autre solution.
Heureusement pour lui, Joe a de bonnes notions en physique. Nous allons donc vous présenter la solution retenue par Joe-La-Terreur-Du-44.

Le matériel qu’il a à sa disposition :
- Les vêtements qu’il porte.
- 2 œufs
- De quoi faire du feu
- Un dynamomètre et une masse marquée
- Un pistolet et deux chargeurs
- Son couteau multi ustensiles qui roxx du poney
- Un morceau de carton
- Un chat
- Une tente
- Une passoire
- Un sac pour porter tout ça

Pour commencer, il faut un récipient pour faire cuire l’œuf. Pour cela, Joe abat le chat d’une balle dans la tête (ne pas gaspiller les balles, elles seront utiles plus tard) et sépare la peau du reste. La peau, imperméable, transforme la passoire en casserole. Le reste fera de la viande pour accompagner l’œuf.

Ensuite, un œuf cuit dans de l’eau. Ca tombe bien : le mont Everest est recouvert d’eau. Mais il y a un problème : impossible de faire du feu avec ce vent ! Joe utilise donc un chargeur complet (ou presque, il manquait juste une balle…) pour faire un trou dans la neige, à l’abri du vent grâce au morceau de carton. Et voilà notre ami Joe avec une casserole remplie d’eau, et un trou pour faire du feu.

Vient maintenant le problème le plus délicat : comment mesurer 3 minutes en haut d’une montagne, et sans montre ni chronomètre ? La solution tient du génie : Joe va utiliser un pendule. Un pendule ? oui, un pendule. Comme chacun sait, la période des oscillations d’un pendule dépend uniquement de la longueur du fil et de l’intensité de la pesanteur. La formule est T = 2*pi*rac(l/g) avec l la longueur du fil, g l’intensité de la pesanteur et rac(x) la racine carrée de x. L’idéal pour Joe est un pendule qui bat la seconde, c'est-à-dire un pendule pour lequel T/2 = 1. Un rapide calcul mental lui fait dire que pour g = 9.8 m.s-2 , l doit être égal à un mettre. Mais Joe a commis une erreur (heureusement, il s’en est rendu compte à temps). A près de 8850 m d’altitude, g n’est plus égal à 9.8 m.s-2 mais est légèrement plus faible. Joe doit donc calculer la nouvelle intensité de la pesanteur. Il utilise pour cela la masse marquée, le dynamomètre et la célèbre formule P = mg, soit g = P/m. P étant donné par le dynamomètre et m étant connu, il est aisé de déduire g. Joe pourra l’utilser pour calculer la longueur du fil à utiliser pour son pendule (On suppose que la direction du vent est horizontale, et qu’il exerce une action nulle sur le plateau de la balance).
Joe peut maintenant fabrique son pendule : le deuxième œuf accroché à ses lacets devrait faire l’affaire. Problème : le vent (encore) fausse complètement le mouvement du pendule. Joe creuse donc un autre trou avec le deuxième chargeur, et termine avec la pelle (dans son couteau multi ustensiles).

Et voilà ! Joe à une casserole, de l’eau, de quoi faire du feu et de quoi mesurer le temps. Il ne reste plus qu’à faire cuire l’œuf. Un dernier détail tout de même : à cette température, l’œuf devra cuire plutôt 10 minutes que 3… Ce qui nous fait 600 secondes, soit 300 allers-retours de pendule. Joe peut donc faire cuire son œuf en comptant 600 changements de direction du pendule.

Conclusion : il aurait mieux fait de redescendre chercher sa montre.


PS : un seul chat a été blessé pour cette méthode et les mamies ont été epargnées.

_________________
Y'en a marre, marre, des vieux, il font aucuns effort pour pas defoncer ma fiesta...

marre des vieux, marre des vieux, y'en a marre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dkjdr.ifrance.com/
 
L'existencialité existencielle de la chose
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite chose bleue
» NOUVEAU TRUC/BAZAR/CHOSE/RUBRIQUE
» [Ormesson, Jean (d')] C'est une chose étrange à la fin que ce monde
» plein de chose interessante
» La chose la plus courageuse que vous ayez jamais accomplie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DKJDR :: Autre :: Le nawak de DKJDR-
Sauter vers: